jeudi 19 juillet 2012

«Atem», la petite boîte à fantômes de Josef Nadj à Avignon

"Le chorégraphe présente « Atem », un duo intimiste éclairé à la bougie. Une fantasmagorie gothique plutôt réussie.
Combien sont-ils sur scène ? Deux en apparence : Josef Nadj lui-même et la jeune Anne-Sophie Lancelin. En réalité, bien davantage. D’innombrables esprits et fantômes traversent le cube de 4 mètres sur 4 qui sert de décor et de matrice à la dernière création du chorégraphe. Atem – « le souffle » en allemand – évoque toutes ces forces invisibles propices à exalter l’imaginaire dans un spectacle paradoxalement très visuel. Sur fond de cordes dissonantes et de mécanismes lancinants, une gabardine se promène, vide de chair ; des éléments du mobilier s’animent d’eux-mêmes et les interprètes semblent aux prises avec d’étranges forces." La suite sur la-croix.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire