lundi 2 juillet 2012

En Hongrie, l'art est mis au service de la fierté nationale

"Un défilé de mannequins vêtus de tenues inspirées du folklore hongrois devant l'imposante bâtisse du parlement à Budapest illustre un nouvel effort du gouvernement conservateur pour propager une certaine fierté nationale par le biais de l'art et de la culture.
L'événement, organisé et financé par le gouvernement, récompensait les vainqueurs d'un concours intitulé "Re-boutonné, le Hongrois est en vogue".

Il s'est tenu le 4 juin, jour de "l'Unité nationale" introduit par le Premier ministre conservateur, Viktor Orban, peu après son arrivée au pouvoir en mai 2010.
Ce jour commémore la signature en 1920 du Traité de Trianon, qui a contraint la Hongrie à céder les deux tiers de ses territoires. La fête vise à rappeler à tous les Hongrois qu'ils restent tous unis malgré la séparation qu'a imposée ce traité." La suite sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire