jeudi 5 juillet 2012

La 1ère « prison d’été » voit le jour en Hongrie

"Le gouvernement hongrois qui vient de faire voter par le parlement un nouveau code pénal beaucoup plus répressif a trouvé une parade à la surpopulation carcérale.

Comment mener une politique pénale répressive qui emprisonne pour des délits mineurs tout en réduisant la charge que représentent les détenus pour la société ? Désormais, c’est à la belle saison et dans des prisons dénuées d’électricité que les personnes condamnées à de courtes peines devront payer leur dette à la société." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire