jeudi 26 juillet 2012

La parole à… Catherine Gonnard : Eva Besnyö, une femme de son siècle

"Lorsque Eva Marianne Besnyö naît en 1910 à Budapest, les femmes commencent dans toute l’Europe à accéder à l’enseignement supérieur et à pouvoir aller à l’université.
En Hongrie depuis 1895, elles peuvent suivre les cours universitaires de lettres et de médecine. Depuis 1848 un peu partout en Europe des mouvements féministes s’activent, la hongroise Rosika Schwimmer est une féministe reconnue depuis 1897 dans le mouvement international suffragiste ainsi que dans le mouvement pacifiste. L’avocat Bela Blumengrund, le père d’Eva, qui a choisi de transformer son nom en Besnyö pour éviter l’antisémitisme ambiant, est un des avocats des mouvements féministes et féminins hongrois. La seconde des trois filles de Bela Blumengrund et de Ilona Kelemen peut compter comme ses sœurs sur le soutien familial pour accéder à l’indépendance et à la culture. Si ses sœurs vont choisir de faire des études supérieures, l’une en sciences politiques et l’autre en littérature allemande, elle, c’est avec la photographie qu’elle va trouver l’indépendance et une profession." La suite sur lemagazine.jeudepaume.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire