mardi 17 juillet 2012

La retraite tranquille du nazi Csatary discrédite la justice hongroise

"C’est un vieillard solide de 97 ans, un retraité à l’apparence distinguée que l’on voyait faire ses courses dans un centre commercial de Budapest. Une vie anodine pour un criminel nazi recherché partout. Le Hongrois Laszlo Csizsik-Csatary figure en tête de la liste des tortionnaires hitlériens traqués par le centre Simon-Wiesenthal en Israël. Un primat dû surtout au fait d’être l’un des derniers encore vivants. Ancien chef de police du ghetto juif à Kassa (aujourd’hui Kosice, en Slovaquie)..." La suite sur liberation.fr (sur abonnement ou en kiosque)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire