samedi 7 juillet 2012

Le Jobbik et son "bon juif"

"Eurodéputé et membre du parti d'extrême droite antisémite Jobbik, Csanád Szegedi a des ancêtres juifs. Une révélation qui a suscité une avalanche de commentaires dans la presse. Dont ce billet ironique de Heti Világgazdaság.
Il y a donc au moins un politicien du Jobbik [le parti d’extrême droite hongrois] qui pense que la Shoah a eu lieu – mais c’est secondaire. Ce qui importe, c’est que Csanád Szegedi n’en devient pas juif pour autant - car c’est avant tout une affaire d’engagement – est juif celui qui se reconnaît comme tel. De ce point de vue, il est contradictoire qu'au même moment, la Mazsihisz [la Fédération des communautés juives de Hongrie] enquête sur les origines éventuellement non juives d’un de ses chefs. Il se peut que le régime cherche seulement l’équilibre : un Juif de plus au Jobbik, un de moins à la Mazsihisz, la balance est rétablie, il ne s’est rien passé." La suite sur courrierinternational.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire