mardi 31 juillet 2012

Orbán pense à remplacer la démocratie

"Déjà contesté en Europe, Viktor Orbán provoque une nouvelle polémique. Le 27 juillet, lors d'une réunion de l'Association nationale des entrepreneurs (VOSZ) à Budapest, le Premier ministre hongrois a évoqué la possibilité d’un "nouveau système à la place de la démocratie", car son peuple, “semi-asiatique”, “ne comprend que la force”. Et le 29, lors d’une visite à la minorité hongroise de Roumanie, il a estimé que l’Union européenne est la “principale responsable de la profonde crise actuelle, qui traite les pays de l’Europe de l’Est avec mépris”, et qu’“elle ne peut pas réussir”." La suite sur presseurop.eu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire