lundi 20 mars 2017

Littérature - « Géraldine, reine des Albanais » : la rose blanche de Hongrie 21 mars 2017 à 19h30 Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Informations : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44


Soirée coorganisée par les Mardis Hongrois de Paris
Il y a cent ans naissait à Budapest la comtesse Géraldine Apponyi. Rien ne prédestinait cette jeune femme, Américaine par sa mère et issue par son père de l’une des plus grandes familles de Hongrie, à régner sur l’Albanie. Et pourtant, son mariage avec le roi Zog en 1938 et la découverte de cette terre de légendes, qui s'ouvrait au monde après quatre siècles d’occupation ottomane, ont transformé sa vie.
Un an plus tard, l’Italie fasciste envahit le petit royaume. Mais ni ce dramatique épisode, ni la Seconde Guerre mondiale, ni l’ère communiste n’ont eu raison de l’amour que la reine Géraldine a porté à sa Hongrie natale et du souvenir ébloui que les Albanais ont gardé de leur éphémère souveraine.
Joséphine Dedet, sa biographe, évoquera sa jeunesse hongroise et ses soixante années d’exil jusqu’à son retour triomphal à Tirana en 2002. Présente en octobre dernier au mariage du prince Leka, petit-fils de la reine Géraldine, l’auteur reviendra également sur les liens que la dynastie albanaise conserve avec la Hongrie.
Rééditée pour la troisième fois en 2016, sa biographie « Géraldine, reine des Albanais » (éd. Belfond) est fondée sur le témoignage direct de la reine, sur ses archives personnelles et sur sa très riche correspondance avec l’auteur.
Marie-Paule Caire, historienne, professeur honoraire de classes préparatoires au lycée Lakanal de Sceaux, animera le débat avec l’auteur.
Une projection de vidéos et de photos inédites complètera cette présentation.
Entrée libre
 
©photos peter gabor - Joséphine Dedet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire