samedi 18 mars 2017

« Ce ne sont pas des denrées, mais du "poison" qu’on nous livre!»

"Les grandes marques vendent dans certains États membres de l’Union européenne des produits alimentaires de moins bonne qualité que ceux mis en rayon dans les pays d’Europe de l’Ouest, a indiqué à Sputnik un politologue tchèque.L'UE ignore la revendication du groupe de Visehrad (Pologne, Hongrie, République tchèque et Slovaquie) qui entend interdire la vente des produits alimentaires à « double qualité », la Commission européenne ne souhaitant pas réguler les standards des denrées livrées en Europe par des transnationales sous le même nom et la même étiquette mais de qualité différente, a déclaré à Sputnik Miroslav Sladek, président du Parti républicain tchèque." La suite sur sputniknews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire