mercredi 1 mars 2017

Épopée au pays d’Épépé

Épépé, Ferenc Karinthy, traduit du hongrois par Judith et Pierre Karinthy, présenté par Emmanuel Carrère, Zulma, 2013

"Budaï est hongrois, chercheur en linguistique, et se rend en Finlande pour participer à un congrès. Bizarrement, l’avion l’emmène dans un autre pays dont il ne connait pas la langue et auquel il ne comprend pas grand-chose. Sa culture (expert en étymologie, il maîtrise plusieurs langues et systèmes d’écriture), sa capacité à analyser, déduire, discourir, raisonner ne sert à rien dans ce pays étrange et profondément étranger. Dystopie loufoque, Épépé est un voyage cauchemardesque durant lequel j’ai passé mon temps à émettre des hypothèses. Mémoire d’une lecture en action.
Parachuté dans une ville étrangère sans nom, énorme et pullulante, Budaï s’épuise à inventer des moyens pour la décrypter et en sortir. Expert du domaine, il s’attaque à la langue. Ses techniques de base (s’exprimer dans les différentes langues qu’il connait, coupler mots et gestes, décoder l’écriture avec l’acharnement d’un Champollion sur sa pierre de Rosette) échouent les unes après les autres. Les êtres qu’ils croisent sont indifférents, incompréhensifs ou brutaux, à l’exception d’Épépé, jeune femme blonde, groom de l’hôtel dans lequel l’expert en linguistique débarque. J’y reviendrai." La suite sur suruneilejemporterais.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire