mercredi 15 mars 2017

Hongrie: une ONG dénonce les violences policières contre les migrants

"En Hongrie, la police et l'armée brutaliseraient les réfugiés. C'est ce que dénoncent plusieurs ONG, dont Amnesty International, Médecins sans frontières, Human Rights Watch et le Comité Helsinki hongrois. En août 2015, Budapest a érigé une clôture de barbelés qui s'apprête à être doublé. Elle a arrêté et condamné des centaines de migrants pour avoir franchi illégalement la frontière. Les procès ont eu lieu à partir de septembre 2015. Mais un petit filet de réfugiés continue à passer entre les mailles. Pour les dissuader, le gouvernement de Viktor Orban aurait recours aux violences policières." La suite sur rfi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire