mercredi 8 mars 2017

« Roues libres est dans la veine de ce qui se fait de mieux dans le cinéma hongrois actuel »

Par Markéta Hodouskova
Cet article fait l’objet d’une publication commune avec l’association Kino Visegrad, site d’information et de diffusion du cinéma centre-européen dans l’espace francophone.

"Deuxième long métrage réalisé par le Hongrois Attila Till, Roues libres a été projeté en avant-première mondiale à Karlovy Vary en 2016 dans la sélection East of the West. Entretien avec Johanna Mayer-Lhomme, directrice de la société de distribution Pretty Pictures.
Qu’est-ce qui vous a décidé à distribuer Roues libres en France ?
Tout simplement par coup de cœur ! Nous avons tous visionné le film au bureau, et sommes tombés sous le charme de son rythme et de son humour noir grinçant. Tout comme l’a été la presse par la suite, nous avons d’emblée apprécié la dimension inédite et audacieuse du propos du film, qui parvient à montrer le handicap sans tabou, et à faire de ses personnages handicapés de héros attachants. Le film est à nos yeux dans la veine de ce qui se fait de mieux en termes de cinéma hongrois actuel – d’ailleurs, le film est produit par les mêmes producteurs que Le fils de Saul (Laokoon Films)." La suite sur hu-lala.org

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire