mercredi 8 mars 2017

Usage de gaz et de chiens: de nouvelles accusations de violences envers les migrants en Hongrie

"Les migrants qui tentent d'entrer en Hongrie sont "systématiquement" molestés par des policiers hongrois et témoignent de coups, d'usage de gaz lacrymogène, de chiens ou de chaussures confisquées en plein hiver, selon l'ONG Médecins Sans Frontières (MSF).
"Il ne semble pas s'agir du dérapage d'un ou deux policiers mais de quelque chose de systématique, d'organisé, de routinier", a déclaré Christopher Stokes, directeur général de MSF.
Le responsable de l'ONG tire ce constat d'une mission effectuée fin février/début mars près de la frontière serbo-hongroise, à la hauteur de la ville serbe de Subotica et dans les centres MSF de Belgrade. Il y a interrogé des "dizaines" de migrants ayant tenté le passage clandestin de cette frontière protégée par une clôture barbelée." La suite sur lalibre.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire