vendredi 19 mai 2017

Bruxelles compte sévir sur la relocalisation des réfugiés

"La Commission européenne n’hésitera pas à lancer dès le mois de juin des procédures d’infraction contre les États ne respectant pas leurs engagements de relocalisation des réfugiés, comme la Pologne ou la Hongrie.  Un article d’Euroefe.
Bruxelles pourrait passer aux sanctions contre les pays de l’UE qui refusent de participer à l’accueil de réfugiés. L’avertissement de la Commission vise surtout la Hongrie et la Pologne, qui n’ont toujours relocalisé aucun demandeur d’asile sur leur territoire, et, dans une moindre mesure, à l’Autriche, qui en a accueilli 50.
En septembre 2015, l’UE s’est engagée à relocaliser depuis l’Italie et la Grèce 160 000 demandeurs d’asile et à réinstaller 22 000 personnes possédant déjà le statut et se trouvant dans des pays comme la Turquie, la Jordanie, le Liban, tout cela dans un délai de deux ans." La suite sur euractiv.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire