mercredi 23 août 2017

Macron mise sur les divisions des pays d’ex-Europe de l’Est

"Le président va rencontrer quatre dirigeants d’Europe centrale en trois jours, en évitant les encombrantes Hongrie et Pologne. La réforme de la directive sur les travailleurs détachés sera au centre de ses entretiens.
La première tournée en Europe centrale d’Emmanuel Macron en tant que président de la République ne passera pas par Budapest et Varsovie.
Même si on assure à l’Elysée qu’« il ne s’agit pas de fracturer » les pays d’ex-Europe de l’Est, le « new boy », comme l’avait appelé avec dédain le premier ministre ultraconservateur hongrois, Viktor Orban, évite pour l’instant de se confronter avec les deux enfants terribles de la construction européenne, la Pologne et la Hongrie." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire