vendredi 6 juillet 2012

Extrême droite en Hongrie : Sept et Demi arrête les ventes

"En annonçant sur Facebook et par communiqué son intention d'arrêter les ventes sur la Hongrie par convictions politiques, Dominique Friedman s'est attiré la sympathie d'une grande partie de la profession.
Sept et Demi ne proposera donc plus la Hongrie, qui représente, selon Dominique Friedman, 10% de son activité. Le patron des TO Nortours et Sept et Demi estime que le pays, sous l'impulsion de son président Viktor Orban (élu en 2010), "remet aujourd’hui à l’honneur les symboles d’une période que l’on croyait à tout jamais disparue en Europe". Il évoque notamment les récentes tentatives de réhabilitation de Miklos Horthy, militaire et homme politique qui a soutenu le nazisme en son temps." La suite sur pros-du-tourisme.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire