jeudi 12 juillet 2012

Hongrie: Orban opposé à d'éventuelles taxes venant du FMI ou de l'UE

"Le Premier ministre conservateur hongrois Viktor Orban a rejeté mercredi la possibilité d'introduire un impôt foncier ou une taxe sur la fortune, qui pourraient être demandés par le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne (UE) lors de prochaines négociations.
"Une taxe foncière et une taxe sur les fortunes ne serviraient pas les intérêts de notre pays", a déclaré M. Orban dans un entretien accordé à la télévision Hir TV, proche du gouvernement.
"Nous n'accepterons du FMI que des conditions qui feront de la Hongrie un meilleur pays", a-t-il ajouté.
Viktor Orban a estimé que la taxe controversée sur les transactions financières, votée par le parlement le 9 juillet et qui impose notamment la Banque centrale hongroise (MNB) et le Trésor public, était une mesure "logique et inévitable"." La suite sur lesechos.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire