mercredi 8 mars 2017

Hongrie L'incarcération automatique des requérants d'asile est inacceptable

"Le Parlement hongrois a adopté une série de modifications législatives autorisant la détention automatique des demandeurs d’asile pendant l’examen de leur dossier. Des dispositions inacceptables qui devraient également s’appliquer aux enfants, en violation flagrante du droit international et européen.
En réaction à cette nouvelle, Gauri Van Gulik, directrice adjointe du programme Europe d'Amnesty International, a déclaré : «Les projets d'incarcération automatique de ces personnes, qui sont parmi les plus vulnérables au monde, dans des conteneurs entourés de barbelés, parfois pendant des mois, sont inacceptables. Ce nouveau dispositif de détention à la frontière est une étape de plus dans la répression féroce mise en œuvre par la Hongrie à l'encontre des réfugiés et des migrants.»" La suite sur amnesty.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire