mercredi 8 mars 2017

« Princesse Czardas » opérette sauce hongroise à Marseille

"« Princesse Czardas » au théâtre de l’Odéon a renouvellé l’esthétique du genre. Une production remarquable.
Décidément il se passe toujours quelque chose au théâtre de l’Odéon. Après une mémorable Véronique d’André Messager, le mois dernier, c’est autour de Princesse Czardas du compositeur austro-hongrois Emmerich Kalman d’avoir les honneurs du temple marseillais de l’opérette et de la musique dite légère. On pouvait redouter, pour ressusciter cet ouvrage créé en 1915, une débauche de fanfreluches belle époque, des toiles peintes très viennoises, des clichés plus ou moins hongrois. Que nenni ! Jack Gervais, le metteur en scène attitré du lieu, a choisi la modernité et le dépouillement d’un décor fabriqué par les ateliers de l’Opéra, fait de structures géométriques abstraites, décor blanc, animé de savants et très beaux jeux de lumière." La suite sur lamarseillaise.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire