jeudi 9 mars 2017

Rosatom : l’Europe atomisée

"La Commission européenne a donné son feu vert à l’aide de 2,5 milliards d’euros que l’Etat hongrois apportera au projet de deux réacteurs nucléaires construits près de Budapest par le conglomérat russe… avec 10 milliards d’euros de prêts russes.
A Budapest, c’est vodka pour tout le monde ! Le « contrat du siècle », claironne-t-on dans la capitale hongroise. Après avoir mené une enquête approfondie et acquis l’assurance que les règles de la concurrence sont respectées, la Commission européenne a donné, lundi 6 mars, son feu vert à l’aide de 2,5 milliards d’euros que l’Etat apportera au projet de deux réacteurs nucléaires construits par le russe Rosatom… avec 10 milliards d’euros de prêts russes. Fin 2016, Bruxelles n’avait déjà rien trouvé à redire à ce que ce marché ait été attribué sans appel d’offres." La suite sur lemonde.fr (version payante)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire