lundi 10 avril 2017

Les cris de la rue, le silence des médias pro-gouvernementaux

"Chacun s’accorde à dire que la manifestation « pour la CEU, pour l’Université libre, pour un pays libre » qui s’est déroulée dimanche soir dans la capitale de la Hongrie est de loin la plus massive de l’opposition de gauche depuis que le Fidesz est au pouvoir. En réponse, les médias publics et les médias privés pro-gouvernementaux ne sont sortis de leur silence que pour dénigrer « les agents de Soros ».
Les dizaines de milliers de personnes qui se sont rassemblées pendant plusieurs heures hier soir à Budapest ont de quoi être écœurées par le traitement médiatique qui leur est réservé par les médias du pouvoir. Tous minimisent la taille de la foule." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire